• Accueil
  • Votre mairie
  • Discours aux Terrassonnais et à la France

Mercredi 9 janvier 2019 : rencontre des voeux

voeux2019C’est avec un grand plaisir que je vous accueille en cette nouvelle année pour notre traditionnelle cérémonie des vœux qui se veut simple et chaleureuse, à l’image de notre ville.

L’objectif de ce moment de rencontre est double : Il me permet de dresser le bilan de l’année écoulée et de tracer les grandes lignes qui se dessinent pour 2019. C’est aussi et surtout, l’occasion d’échanger, autour du verre de l’amitié, avec les nombreux acteurs qui font la vitalité de notre commune et qui contribuent à lui donner une réelle dynamique économique, sociale, culturelle et sportive. Je suis heureux de constater que vous êtes encore très nombreux cette année à avoir répondu présents. Je vous adresse à toutes et à tous, mes vœux les plus chaleureux, de bonheur, santé, prospérité et de réussite dans vos projets personnels, professionnels ou associatifs.

L’année qui s’achève a été relativement chargée tant en émotions qu’en réalisations.

2018 nous a réservé de grands moments de joie et de rassemblement où les Terrassonnais sont venus en nombre, prouvant ainsi leur attachement à notre cité.

En juin, tout d’abord, j’ai eu le plaisir d’inaugurer 4 structures majeures:

La médiathèque Simone Veil, la maison du temps libre Jeanine Zattoni, la Maison des Arts Martiaux et le Pont Vieux. Ces inaugurations ont été l’occasion de témoigner du rôle de ville centre que tient Terrasson et des transformations qu’elle a connues depuis les années 90.
Depuis cette date, avec les différentes équipes municipales, nous nous sommes attachés à anticiper, oser, bâtir et surtout créer de l’économie. Nous nous sommes investis pleinement pour notre ville, pour la développer, l’équiper, en faire une ville attractive et solidaire où il fait bon vivre. Et même si la tâche d’élu est rude, elle est tout aussi exaltante ! Je tiens à remercier ici chaleureusement mon équipe municipale et l’ensemble du personnel de notre collectivité pour le travail accompli et le temps qu’ils consacrent à leur mission, pour servir nos administrés.

En septembre, la réussite de la fête des associations, a été le témoignage de la vitalité de notre tissu associatif, dont je salue et félicite ce soir présidents et bénévoles pour leur engagement permanent. Près de 400 000 euros ont été alloués en 2018 à nos associations, sans compter l’ensemble des infrastructures mises à leur disposition.

Le 11 novembre dernier, près d’un millier de personnes étaient présentes à nos côtés pour commémorer la fin de la Grande Guerre, honorer les poilus de Terrasson et Lavilledieu, ainsi que nos porte-drapeaux. Je ne vous cache pas ma joie et toute mon émotion, de voir rassembler ce jour-là, élus, porte-drapeaux, associations, autorités civiles et militaires, autour des enfants de nos écoles et leur famille, pour un moment de recueillement profond.
Je remercie l’association « Passeurs de mémoire », la Concorde, nos Gendarmes et Sapeurs-Pompiers, pour leur participation à chacune des cérémonies commémoratives, ainsi que les Enseignants des écoles, collège et lycée pour leur forte implication dans la transmission de cet impérieux devoir de mémoire.

Fin novembre, le 1er Nœud de Raccordement Optique a été inauguré, symbolisant le début des travaux de déploiement de la fibre optique dans le Département, dont la réalisation a débuté par notre ville. Alors que nous sommes au cœur du tout numérique et de la boulimie connectée, l’arrivée du très haut débit est une aubaine pour nos administrés et entrepreneurs, qui bénéficieront d’une connexion accélérée et pourront ainsi travailler avec plus d’efficacité et gagner en compétitivité.

En parallèle la ville s’est dotée d’un nouveau site Internet. Muni d’une rubrique participative, il permet de renforcer le lien entre les Terrassonnais et la municipalité. Il doit répondre à leurs besoins quotidiens et leur simplifier les démarches administratives. Il sera aussi une formidable vitrine qui s’ouvre sur le monde.

Passons à présent aux réalisations 2018 qui, vous avez pu le constater, ont été nombreuses et variées cette année.

La liste étant longue je ne citerai que les plus significatives. Notre budget a pu résister à un environnement contraint et complexe, grevé par la prolifération et l’instabilité des normes. A l’instar des 30 années passées :

  • Les taux d’imposition communaux n’ont pas été augmentés et ce malgré une réforme de la fiscalité directe sans précédent,

  • Les tarifs publics non plus et maintenus à des seuils bas dans l’intérêt des usagers Terrassonnais qui sont déjà largement mis à contribution,

  • Une dette qui a baissé en capital et intérêts de 16.67 % depuis le début de cette mandature.

  • Un programme d’investissements soutenu dont le montant dépasse les 4 Millions d’euros en consolidé.

En 2018, il y a eu :

La finalisation des travaux concernant la coulée verte implantée sur la RD 6089 et traversant la ville sur 5km200. Je vous rappelle que cet investissement a représenté plus de 11 Millions d’euros.
Les travaux d’aménagement des rues Jules Ferry et Jean Mace
Parents, élèves et enseignants du collège ont pu apprécier le nouveau dispositif de sécurisation mis en œuvre aux abords de l’établissement.
L’achèvement de la première phase des travaux d’élargissement de la route du Périgord.

Au total c’est un programme de plus d’un million d’euros qui permettra de sécuriser cette voie à forte fréquentation touristique.

Les hameaux n’ont pas non plus été oubliés. Au village de Bouch par exemple, résidents et touristes bénéficient à présent d’une traversée de bourg sécurisée. Dans le même temps, le cours d’eau a été repositionné dans son lit initial. A ces travaux, doivent être combinés ceux de renforcement des réseaux qui ne sont pas visibles et qui pourtant sont tout aussi importants. A titre d’exemple, le lourd programme de renouvellement du réseau d’eau potable aura permis à terme non seulement d’éviter le gaspillage de notre ressource en eau, mais aussi un gain important. C’est autant de pouvoir d’achat en plus pour nos administrés.

Nous avons poursuivis nos aménagements dans le centre ancien et sur son bassin Vézère.

D’abord pour ses résidents : les rues Sol de Boyer et Marcel Michel ont été rénovées et une première phase de travaux réalisée dans notre cimetière. Puis, nous avons poursuivis notre programme d’embellissement de la ville ancienne. Terrasson ville touristique ! Qui aurait pu le croire, il y a seulement quelques années ? Et pourtant c’est désormais une réalité qui commence à prendre forme. Nos atouts originels, nos Jardins de l’Imaginaire et l’aménagement des échoppes d’artisans d’arts, cumulés à une animation estivale sans discontinu, ont permis une fréquentation touristique au-delà de nos espérances. Ce n’est qu’un début !

J’en profite pour remercier ici l’ensemble des membres des associations et le comité des fêtes qui ont donné beaucoup de leur temps pour offrir aux Terrassonnais et aux touristes une programmation riche et des évènements d’envergure.

Des investisseurs privés prennent la relève, enfin ! Signe que notre travail commence à porter ses fruits. Le principe est toujours le même : la ville insuffle un élan, met en œuvre une dynamique, qui doit être ensuite relayée par le secteur privé.

Après l’économie touristique, nous avons fait le pari d’axer notre politique de développement sur l’habitat dont nous espérons de fortes retombées économiques à court terme. Les travaux de viabilisation du lotissement communal de la Morélie et la nouvelle réserve foncière de plus de 4 hectares que nous venons d’acquérir à proximité immédiate, en sont les prémices.

Vous constatez à l’énoncé de ces réalisations que notre détermination est restée intacte. Notre travail a même été récompensé car la ville vient d’obtenir la troisième fleur au titre des villes et villages fleuris, affirmant ainsi notre positionnement de Ville/Jardin. En parallèle, une rigueur sans précédent a été apportée à nos dépenses de fonctionnement, bien que nous ayons conservé et même renforcé le large éventail de services que nous offrons aux administrés de la ville et de ses alentours.

Tournons à présent la page de 2018 et voyons ce que nous envisageons sur 2019 et bien au-delà.

En terme de réalisations significatives, 2019 sera dans la continuité des années précédentes, avec toujours comme préoccupation première la vie quotidienne des Terrassonnaises et Terrassonnais.

Ainsi, nous entendons poursuivre les travaux de sécurisation de la route du Périgord et ceux d’aménagement du cimetière. Nous lancerons le programme de la rue Alphonse Daudet, son square et les jardins du Brasset, un investissement de plus de 1 M 200 000 €. L’éclairage public sera installé à la plaine des jeux et un nouveau plateau sportif verra le jour place de la Libération, lieux de promenade et de loisirs de plus en plus fréquentés. Les travaux de l’école maternelle Rive Gauche devraient être terminés pour la rentrée scolaire. Du côté de la restauration scolaire, nous continuerons à proposer à près de 600 enfants, des menus de qualité et respectueux de l’environnement, tout en apportant notre soutien aux acteurs locaux.
Nous augmenterons le nombre de repas dont les produits sont issus de l’agriculture biologique ou raisonnée et mettrons tout en œuvre pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
Concernant le volet habitat nous poursuivrons les acquisitions foncières afin de rendre disponibles des terrains à la vente. Je rappelle que ces nouveaux habitants seront autant de nouvelles personnes qui utiliseront nos services, fréquenteront nos écoles, et surtout consommeront dans nos commerces. La première impulsion municipale a été donnée dans le centre ancien, la population y a été plus que doublée. Il reste néanmoins à ce jour encore des logements à réhabiliter pour lesquels une réflexion vient d’être engagée. Dans la ville neuve, j’espère voir se concrétiser l’implantation d’une résidence séniors, projet sur lequel je travaille sans relâche avec des investisseurs privés. Nos séniors doivent pouvoir trouver des logements adaptés et à proximité de toute commodité. L’attractivité de notre ville passe aussi et surtout par l’amélioration de son cadre de vie. Vous le voyez les projets ne manquent pas.

Mais, je suis conscient, qu’il sera difficile dans les années à venir de maintenir le même rythme d’investissement que celui que l’on a connu ces dernières années. Mais pourquoi pas ? Avec de l’imagination, de l’anticipation, de la créativité de l’opiniâtreté et du travail, tout est permis ! Alors, si nous voulons qu’elle continue à être une ville atypique et performante, il faudra que nos choix et nos décisions portent sur des investissements bien ciblés et porteurs. C’est la raison pour laquelle de nombreuses études seront engagées ou poursuivies dès cette année afin d’esquisser et consolider l’avenir de Terrasson sans le contraindre.

La première étude d’envergure fléchée sur 2019 concerne le renouveau de nos Jardins de l’Imaginaire avec visites de jour et de nuit, dont nous souhaitons une réalisation des travaux sur 2020/2021. Cet élément structurant et véritable locomotive touristique de TERRASSON, contemporain au moment de sa réalisation voilà déjà 20 ans, nécessite une nouvelle impulsion afin de conserver toute son attractivité. Tout reste à faire pour y développer un projet d’économie touristique fort et innovant pour les dix prochaines années. Dans le même esprit, des études de création de 4 à 6 nouvelles échoppes seront lancées.

Dans le courant de l’année je présenterai une autre étude fondamentale pour l’avenir économique et social de notre territoire. Je veux parler de l’étude concernant la revitalisation du commerce, de l’artisanat et des professions libérales. Le positionnement de la ville, prise en étau entre les deux grandes agglomérations de Brive et Périgueux et le comportement d’achat totalement bouleversé des consommateurs, nous obligent à une réflexion profonde et des actions ciblées pour maintenir et renforcer ces activités qui participent à la vie de notre commune et la façonnent en grande partie. Nous avons la chance de disposer sur notre territoire d’une offre commerciale, artisanale, et de professions libérales, diversifiée et de qualité, qu’il nous faut à tout prix préserver et renforcer.
Je profite d’ailleurs de leur présence ce soir pour féliciter et encourager nos commerçants et artisans qui en cette période relativement difficile, trouvent tout de même l’énergie suffisante et travaillent avec ténacité pour animer et faire vivre notre centre-ville.
D’autres études seront menées conjointement comme celle concernant le devenir de la grange de Lavilledieu ou l’aménagement de la Place Marcel Paul.
Parmi les études en cours sur notre ville, la construction du nouvel EHPAD me préoccupe tout particulièrement. J’espère vivement que nous trouverons le bon équilibre en ce début d’année.
Je peux d’ores et déjà vous dire, alors que le budget 2019 n’est pas encore voté, que je respecterai ma ligne de conduite et que ces projets seront mis en œuvre, sans augmentation des taux d’imposition communaux et en maintenant la dette à un niveau constant.

C’est notre économie qui continuera à porter notre ville comme elle l’a toujours fait.

A la veille de l’achèvement de notre 5ème mandature, j’avoue que c’est avec une certaine satisfaction que je constate que Terrasson-Lavilledieu est une Ville neuve. Les objectifs d’un « Projet pour Terrasson » ont été respectés. L’efficacité de sa gestion est reconnue tant, du fait de la baisse de 70 % de son niveau d’endettement que de ses taux d’imposition communaux inchangés (et même baissés) depuis que vous m’avez fait l’honneur de me placer aux commandes de cette Ville.
L’exigence et la rigueur de cette gestion nous ont permis d’atteindre un niveau d’investissements habituellement réservé à des Villes de 20 000 à 30 000 Habitants. Les Grands Chantiers ont été menés à bout. La métamorphose de notre Ville est visible par Tous. 

 Il faut désormais s’extraire de ce Passé, pour s’adapter à un Monde qui change

Maintenant, au-delà de la méthode que j’ai mise en œuvre au plan local et de la petite goutte d’eau que nous représentons au niveau national, il me serait difficile de faire l’impasse sur la situation que nous connaissons depuis la fin de l’année 2018 et qui nous bouscule Tous. Même si je ne veux pas refaire ici l’historique de notre Pays depuis 30 ans, je considère que le constat est dramatique.

Nous détenons le triste record d’Europe,

Du pays le plus dépensier, avec des dépenses publiques qui représentent 56,5% du PIB.

Du pays qui a les plus forts taux de prélèvements obligatoires, qui atteignent 48,4%,

Et un endettement représentant 100% du PIB.

La dette de la France alimentée d’année en année par le creusement du déficit public est passée de 200 Milliards dans les années 80, à 2 300 Milliards aujourd’hui. Où va-t-on avec une telle charge ?
D’autant que la France tout au long des 3 dernières décennies ne s’est pas endettée pour assurer des investissements de long terme, ce qui dans ce cas, se comprendrait et serait justifié, mais notre Pays s’est endetté pour assurer majoritairement des dépenses de fonctionnement. La France est l’un des Pays qui a le plus grand nombre d’agents publics. Et paradoxalement, dans nos zones rurales les Services Publics se raréfient.
Nous devons nous, Elus locaux, nous battre bec et ongles pour garder nos Services Publics, comme cela a été fait à Terrasson avec entre autre notre Pôle des Services Publics.
Sur la période 2002-2016, le poids des taxes a augmenté de 369 Milliards d’euros. Soit un total de 1 304 milliards d’euros.
Plus notre pays dépense, plus il fiscalise. Le prétendu modèle de l’état français est un gruyère mangé par le gaspillage : Absentéisme, Fraude fiscale, Idéologie anti travail, etc.… Quoiqu’il en soit, il faut désormais s’extraire de ce Passé, pour s’adapter à un Monde qui change, pour analyser la période d’accélération des transitions et des bouleversements que nous sommes en train de vivre et pour préparer l’Avenir. Mais il ne faut pas se mentir c’est certainement la 1ère fois dans l’Histoire que la tâche est aussi difficile et qu’il est aussi difficile d’anticiper l’avenir à l’échelle de la prochaine génération.

Les enjeux environnementaux sont colossaux et pressants,

Ils seront le problème de chaque jour de nos Enfants et de nos Petits Enfants car la pollution et les grands équilibres ne connaissent pas de frontières. Les sciences, les technologies, avancent à une vitesse vertigineuse, creusant les inégalités et rendant d’autant plus indispensables et urgentes les mutations de nos systèmes d’Education, de Formation, d’apprentissage, de nos modèles économiques et de nos modes de pensées et de comportements. Alors même que s’effondre à côté de cela, ce qui était porteur d’espoirs et fédérateur d’espérances, qu’il s’agisse du progrès, des religions, des idéologies…. Alors même que le développement des techniques de l’information favorise une dépendance toxique à l’immédiateté. Il est tout de même dommageable que l’on en arrive aujourd’hui à un point où l’on a plus besoin d’être informé que de croire. C’est dans ce monde en basculement, c’est dans cet entre 2, que très modestement, je réfléchis à un nouveau « Projet pour Terrasson ». A un an du terme de notre mandature, il est de mon devoir d’imaginer un nouveau projet pour notre ville. Certes, charge à la municipalité suivante de s’en inspirer….
Projeter Terrasson dans son évolution économique, sociale et culturelle n’est pas une tâche facile. La situation est infiniment plus compliquée que précédemment.
Mais vous me connaissez, cela fait partie de mon ADN, je suis très attaché à cette Ville, à son devenir, aux Terrassonnais, et à leur avenir. Je sais par expérience que toutes les grandes choses sont difficiles, mais j’aime aussi relever les challenges. C’est pourquoi je souhaite qu’Ensemble et à la lumière des enjeux qui attendent notre siècle, nous travaillons à faire de ce nouveau « Projet de Terrasson », un Grand Projet duquel émergera le visage du « Terrasson » des 10 à 20 prochaines années.
Chers amis soyez rassurés, je m’arrête là, après vous avoir réitéré à toutes et à tous, mes vœux les plus chers pour cette nouvelle année, que je vous souhaite lumineuse, créative et riche en épanouissement.

delmonvoeux2019 copiePierre Delmon
Maire de Terrasson -Lavilledieu
Premier Vice-Président de la
Communauté de communes
du Terrassonnais en Périgord noir,
Thenon, Hautefort


 

Mots-clés : Voeux Pierre Delmon 2019