cliquez pour lancer la vidéo

O pesticide ou la qualité de vie au présent

logo 0 PesticideLa Ville de Terrasson-Lavilledieu fait partie des 150 collectivités territoriales de la Dordogne a avoir signé la Charte « O pesticide ». Une démarche volontariste qui s’inscrit dans l’amélioration de la vie quotidienne de tous.

Aujourd’hui, plus de 150 collectivités de la Dordogne ont adhéré à la démarche et plus de 250 agents ont été formés aux nouvelles techniques d’entretien. Terrasson-Lavilledieu est un des premiers signataires dont le premier objectif est de diminuer, en moyenne sur la première année, le volume d’herbicides de 70%. Une dizaine d’entre elles ont réussi à atteindre le O herbicide dès la première année. Terrasson-Lavilledieu en fait partie.

Une nouvelle approche des espaces communaux

pesticide01Au-delà des techniques alternatives mises en place telles que le paillage des massifs, l’utilisation des plantes couvre- sol, l’engazonnement des cimetières, les services techniques ont dû adapter ses choix à sa propre situation. C’est la diversité et la complémentarité des solutions qui ont permis un changement global des pratiques. Les communes ont revu leur patrimoine environnemental, l’ont classé par zones : où laisser pousser l’herbe, où planter, où privilégier un entretien intensif tout en adoptant un choix d’essences indigènes et des plantes moins gourmandes en eau.

Il s’agit véritablement d’une nouvelle approche des espaces communaux où il s’agit de composer avec la nature en adoptant une gestion raisonnée et différenciée. Cette gestion différente implique une réappropriation culturelle de la «nature en ville» où celle-ci n’est plus seulement un élément de décor mais un espace vivant. Pour aller plus loin, il faudrait en fait apprendre à vivre avec les «mauvaises herbes» et repenser la notion de propreté.

Communication, formation et sensibilisation

pesticide02Mais aussi réelle soit-elle, la volonté de changer les modes de gestion et d’accepter les «mauvaises herbes» peut rester lettre morte si elle n’est pas accompagnée en amont par une forte sensibilisation de la population : plaquettes explicatives, affiches, réunions publiques animées par un technicien, stands, sont autant de moyens mis à disposition par le Conseil départemental de la Dordogne que les communes doivent animer. De cette communication découle la réussite ou non de la démarche.

Enfin, comment ne pas conclure sans mentionner le fait que la Dordogne a été «récompensée» pour son initiative et cette opération exemplaire par l’Europe d’une part, dans le cadre des financements FEDER, et l’Agence de l’Eau Adour Garonne d’autre part, avec des subventions allouées pour un montant total de plus de 600 000 €.

Ces subventions concernent plusieurs volets : la formation des agents communaux et les supports pédagogiques, la conception des outils de communication, l’utilisation de matériels spécifiques innovants. La Ville de Terrasson-Lavilledieu s’est inscrite dans l’ensemble de ces actions.

Terrasson-Lavilledieu contribue à ce que le Département soit référent au niveau national , notamment par des interventions dans des centres de formation ou des colloques départementaux et régionaux…

La Ville des Jardins

pesticide03Pour Pierre Delmon, maire de la commune, cette action « est un engagement fort en faveur des Terrassonnais et s’intègre pleinement dans l’embellissement paysager de la ville qui est devenue, avec le temps et le travail des Services Techniques Municipaux un vaste espace parsemé de jardins ». Mais, c’est aussi « la traduction de notre souci de préserver un environnement riche dans sa diversité et qui constitue un patrimoine commun que nous devons entretenir. »