L’ambroisie, un enjeu de santé publique

Pour lutter contre l ambroisie l Etat en appelle aux volontairesL’ambroisie constitue un enjeu de santé publique compte tenu à la fois de son pollen hautement allergissante pour l’homme et de son fort potentiel d’envahissement.Des reprérages en Dordogne et notamment à Terrasson-Lavilledieu mettent en évidence la présence de l’ambroisie à feuille d’armoise. Celle-ci se retrouve principalement sur les sols agricoles, les bords de route mais également sur les zones de chantiers ainsi que dans les jardins. Face à la prolifération de ces espères, il convient de poursuivre la stratégie d’éradication axée sur des mesures de prévention et de lutte contre les ambroisies.

C'est pourquoi, l'arrêté préfectoral du 22 mai 2018 relatif à la lutte contre les ambroisies et prescrivant leur destruction obligatoire est reconduit pour le département de la Dordogne.  Voir : site préfecture de la Dordogne.

Cet arrêté préfectoral précise notamment les modalités d'action visant à prévenir et lutter contre ce fléeau, en privilégiant l'élimination non chimique de l'ambroisie sur les lieux de prolifération, à savoir les parcelles agricoles, les espaces publics, les ouvrages linéaires et les zones de chantier.

Sur la commune de Terrasson-Lavilledieu, un référent municipal doit être nommé et sera chargé de gérer et suivre la lutte contre les ambroisies, au signalement de ces plantes sur la plate forme intervactive signalement ambroisie, à l'information aux gestionnaires des terrains concernés sur les actions à mettre en place, à la contribution, sous l'autorité du maire, au respect de la règlementation en vigueur, à la remontée d'information au comité de coordination départementale.

En savoir plus :Ministère des Solidarités et de la Santé


.