Créer, reprendre, développer une entreprise

Une méthodologie et un savoir-faire

eco 02 Avec près d'un millier d’emplois, le bassin économique de Terrasson-Lavilledieu est le premier centre industriel du département de la Dordogne.

Lire la suite…

Accompagner, former, rassembler

Un concept pour l'emploi

travail pour l'emploi

Le concept d’Espace Economie Emploi est né à Terrasson-Lavilledieu, en 1992. Il s’agit de mettre en relation les demandeurs d’emploi, les entreprises et les organismes de formation dans un même lieu. Un objectif : favoriser la rencontre des entrepreneurs et demandeurs d’emploi.

Article sur l'Espace Économie Emploi

Accueillir, faciliter, promouvoir

Au service des jeunes pousses

pépinière des métiers de Terrasson Lavilledieu

Cette pépinière permet de soutenir et pérenniser des jeunes entreprises, de valoriser des savoir-faire et d’accompagner des projets innovants et structurants, respectueux de l’environnement.

Article sur la pépinière des métiers

L’engagement
de notre municipalité

L’économie et l’emploi sont les deux piliers de notre action. L’entreprise est au cœur de nos projets. C’est l’entreprise qui créée l’emploi et la richesse de notre territoire. C’est là notre conviction que c’est la seule façon d’assurer l’avenir de notre ville et de ses administrés. Nous sommes à l’origine du premier Espace Economie Emploi et d’un Observatoire Économique dans lesquels se retrouvent les entreprises, les formateurs et les organismes institutionnels. Accueillir et accompagner un créateur ou développeur d’entreprise c’est tisser ensemble des liens afin de partager un projet commun.
Pierre Delmon le capitaine à la barre du navire amiral

Pierre Delmon
Maire de Terrasson-Lavilledieu

La passion d'entreprendre

Héritier d'une longue tradition industrielle, le pays terrassonnais est une terre de création et de développement économique. Les verreries d'antan ont disparu et ont été remplacées par un tissu d'entreprises particulièrement dynamique dans les secteurs de l'industrie, de l'agroalimentaire, de la logistique ou encore des services.


Pépinières des métiers

Au service des jeunes pousses

Pépinière des métiersNotre Pépinière des métiers est installée dans le Carrefour économique (anciens tabacs) qui, sur 15 000 m² couverts, compte 15 entreprises et 188 emplois. Ce nouvel espace de 3 000 m² simple et fonctionnel propose des boxes individuels, des espaces administratifs et des locaux (vestiaires) communs, ainsi qu’une salle de formation. Il s’agit de permettre à des artisans de s’installer dans des conditions adaptées, de leur mettre le pied à l’étrier. De plus, un volet formation est prévu, chaque artisan s’engage à montrer son métier à des jeunes qui pourront être accueillis en apprentissage. Une Maison des apprentis est en projet. Déjà des entreprises sont sur place dont une ou deux vont même déjà partir pour se développer.

Cet ensemble, pour lequel la ville a investi 889.314 € (avec l'aide de plusieurs partenaires : Europe, Conseil général, Conseil régional et un partenaire privé) est dédié à la création et à la reprise d'entreprises artisanales et à la formation, en particulier par l'apprentissage.
Ce nouvel outil permet d'offrir aux artisans des locaux faciles d'utilisation, fonctionnels et  modulables, sous forme de12 boxes de production, avec un espace administratif et des équipements sociaux communs et un espace de formation théorique et technique, tout en restant à un prix de location attractif (pour un boxe de 210 m2, loyer mensuel est de 310 €).

Déjà, 55 entreprises, 359 emplois ont été créés à la Pépinière des Métiers, qui a aussi accueilli 22 stages de formation pour 11 400 heures stagiaires et 22 entreprises.

Légende photo : Entrée de la Pépinière des Métiers

Le selfie du moment

Claude-Augustine et Michel Paquet / Le Comptoir d'Augustine

Comptoir dAugustineAu 17 de la Place Saint Roch, le Comptoir d’Augustine nous plonge dans une véritable caverne d’Ali Baba que seuls les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. On retrouve avec un plaisir certain, un charme un peu désuet,  le bonheur des  drogueries d’autrefois. Ces produits authentiques d’un temps passé ont marqué des générations, souvenirs…souvenirs. Alimentaire et objets utilitaires, se côtoient admirablement dans ce showroom sublimement orchestré. On change d’époque dès que l’on pousse la porte. Claudia-Augustine et Michel Paquet ont collectionné de nombreuses antiquités d’art populaire, qu’ils proposent aussi à la vente.

•  Le Comptoir d'Augustine, 17 Place Saint-Roch. Tél. 06 70 11 64 05 - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Les selfies