Créer, reprendre, développer une entreprise

Une méthodologie et un savoir-faire

eco 02 Avec près d'un millier d’emplois, le bassin économique de Terrasson-Lavilledieu est le premier centre industriel du département de la Dordogne.

Lire la suite…

Accompagner, former, rassembler

Un concept pour l'emploi

travail pour l'emploi

Le concept d’Espace Economie Emploi est né à Terrasson-Lavilledieu, en 1992. Il s’agit de mettre en relation les demandeurs d’emploi, les entreprises et les organismes de formation dans un même lieu. Un objectif : favoriser la rencontre des entrepreneurs et demandeurs d’emploi.

Article sur l'Espace Économie Emploi

Accueillir, faciliter, promouvoir

Au service des jeunes pousses

pépinière des métiers de Terrasson Lavilledieu

Cette pépinière permet de soutenir et pérenniser des jeunes entreprises, de valoriser des savoir-faire et d’accompagner des projets innovants et structurants, respectueux de l’environnement.

Article sur la pépinière des métiers

L’engagement
de notre municipalité

L’économie et l’emploi sont les deux piliers de notre action. L’entreprise est au cœur de nos projets. C’est l’entreprise qui créée l’emploi et la richesse de notre territoire. C’est là notre conviction que c’est la seule façon d’assurer l’avenir de notre ville et de ses administrés. Nous sommes à l’origine du premier Espace Economie Emploi et d’un Observatoire Économique dans lesquels se retrouvent les entreprises, les formateurs et les organismes institutionnels. Accueillir et accompagner un créateur ou développeur d’entreprise c’est tisser ensemble des liens afin de partager un projet commun.
Pierre Delmon le capitaine à la barre du navire amiral

Pierre Delmon
Maire de Terrasson-Lavilledieu

La passion d'entreprendre

Héritier d'une longue tradition industrielle, le pays terrassonnais est une terre de création et de développement économique. Les verreries d'antan ont disparu et ont été remplacées par un tissu d'entreprises particulièrement dynamique dans les secteurs de l'industrie, de l'agroalimentaire, de la logistique ou encore des services.


Valter et Estelle Bovetti : le paradis du chocolat

photo l histoire 2

La chocolaterie Bovetti est une histoire familiale où l’innovation et la passion sont sublimées en art. Une entreprise qui multiplie les initiatives et s’inscrit dans le commerce équitable. Un parcours qui a ses racines dans la cuisine du Piémont Italien et dont les succès Terrassonnais sont autant de rêves.
Comme l’indique le site internet de la chocolaterie Bovetti : « le maître chocolatier Valter Bovetti partage avec des personnalités aussi différentes que l'écrivain Umberto Eco, le chanteur Umberto Tozzi ou le philosophe Primo Lévi, ses origines italo-piémontaises. » Issu d'une famille de restaurateurs, Valter Bovetti s'imprègne d'art culinaire très jeune, notamment lors de dimanches passés à mettre la main à la pâte dans l'établissement familial le « da Cesare» (du prénom de son père César). Ces racines-là ne le quitteront jamais. Il faut découvrir l'enfant Bovetti pour connaître l'homme Valter. 
Du Piémont au Périgord, Valter Bovetti a multiplié les initiations. D'abord pâtissier biscuitier inventif, il revendique dès le départ, plus que toute autre étiquette, celle du gastronome. Profondément amoureux de la qualité des produits et de l'équilibre des sens, il cherche jour et nuit l'association nouvelle. Il la trouve dans la multiplicité des goûts et des arômes que lui offre la nature, dans la palette secrète de l'inspirante substance chocolat…
1985 est une année déterminante pour Valter Bovetti, quand, âgé de 27 ans, il quitte son Piémont natal pour s'installer en France. Il réalise enfin son rêve en 1994 en ouvrant sa chocolaterie à Aubazine en Corrèze. On ne sait ce qui le pousse, un jour de cette même année à concevoir des clous et des outils en chocolat.

Une merveilleuse et délicieuse aventure à Terrasson

1 bovetti 4470608En 2002, la chocolaterie Bovetti grand format ouvre à Terrasson, en Dordogne, avec son atelier, sa boutique et même son musée regroupés sur un même site.Valter Bovetti a choisi Terrasson pour sa position géographique, son image Périgordine d'excellence gastronomique et un art de vivre exceptionnel. A l'époque, il disait " se sentir en harmonie avec les lieux tout en se trouvant à la portée du monde."
Valter Bovetti multiplient les créations originales réalisées sur une machine prototype de 20 mètres de long, étrange bécanne élaborée dans son garage, qui propulsera ses clous jusque dans les célèbres rayons de l'épicier de luxe Hédiard. L'attirance pour la ferronnerie parfum chocolat ne sera que le début d'une route saupoudrée de délicieuses histoires d'innovations.
Aujourd’hui, avec son épouse Marie-Estelle, directrice commerciale, la Chocolaterie Bovetti est une entreprise qui offre un catalogue de 300 produits, tous pur beurre de cacao, dont 140 sortes de tablettes, avec des inclusions de fruits, d’épices, de fleurs, décorées puis emballées à la main. C’est aussi un chiffre d’affaires en 2014 de 3,8 millions d’euros et qui est en constante évolution.
Le laboratoire, l’atelier de production et les bureaux a doublé sa surface en 2012, soit 2 500 m². Une douzaine de salariés et des saisonniers participent à cette merveilleuse et délicieuse aventure.
En ouvrant une vaste boutique et un musée ce ne sont pas moins de 20 000 visiteurs qui font une halte entre Périgueux et Brive, venus parfois de l’étranger. Pierre Delmon, maire de Terrasson se remémore avec délice sa première rencontre avec Valter Bovetti :  « il y a chez lui un mélange extraordinaire de douceur et de fermeté, d’imagination et de détermination. C’est rare que de trouver les talents d’un artiste et les savoirs de l’entrepreneur sous la même casquette. L’évolution régulière et équilibrée de son entreprise est à l’image de ses produits : tout est à taille humaine. C’est un des exemples de ce que doit être notre ville.»bovetti equipe

Voyager pour comprendre et partager avec les planteurs

Tous les délices de la maison Valter Bovetti sont fabriqués à partir de chocolat pur beurre de cacao, sans aucune adjonction de graisse végétale ni de lécithine de soja. Les ingrédients associés au chocolat sont tous rigoureusement sélectionnés : noix du Périgord, fleur de sel de Guérande, Piment d’Espelette, caramels de l’Ile de Ré, Noisettes du Piemont, Amandes de Sicile… Les grands crus Bovetti ne s’autorisent que d’excellentes fréquentations. Avec une préférence pour les fèves de cacao issues des trois origines que sont l'Équateur, le Ghana et la Papouasie, Valter Bovetti entreprend très régulièrement de grands voyages pour enrichir sa pratique et renforcer sa passion. Ses visites dans les plantations-partenaires lui permettent de sélectionner lui-même rigoureusement sa matière première. Il tient à s'assurer personnellement des méthodes de transformation pratiquées dans les pays producteurs et à toujours mieux comprendre la vie des planteurs.
En 2006, Valter Bovetti a ainsi parrainé deux plantations à Sao Tomé, ou île chocolat, ancienne colonie portugaise au large du Gabon. En 2014, il s'est rendu chez ses fournisseurs petits propriétaires de Saint-Domingue afin de connaître la réalité du terrain et de vérifier la destination des revenus issus du commerce équitable.

La potion magique d’une réussite

valter et marie estelle bovetti dans la boutique de la chocolaterieLa chocolaterie Bovetti est aujourd’hui le fleuron d’une gastronomie unique et merveilleuse à Terrasson mais, surtout un fantastique ambassadeur de la haute gastronomie en France et dans le monde. Valter et Estelle sont de remarquables entrepreneurs qui savent faire partager leur passion avec un référencement qualitatif sur internet et les éloges de la presse. Tout en étant présent dans les grands salons sans oublier son enracinement terrassonnais. Ainsi, notamment, pour Halloween, ils proposaient des visites en famille avec « potion magique et tourbillons de cadeaux ». Tout comme ils ne peuvent concevoir leur activité sans ce supplément d’âme piémontais où la famille est primordiale. Ainsi, des liens solides ont été tissé avec leur équipe qui respire à pleins poumons les projets futurs, toujours à taille humaine.
Valter Bovetti a un secret : faire manger du chocolat à tous les repas, de l’apéritif au dessert… Ce n’est pas pour rien qu’il a créé ses fameuses pâtes au cacao ou qu’il allie à merveille condiments, herbes aromatiques et épices au chocolat… Pour Pierre Delmon, le maire de Terrasson-Lavilledieu : « Nul doute que la potion magique de Valter Bovetti est une des pépites dont nous sommes tous fiers. »

Le caviar au chocolat, le mariage de saveurs

deverlangesLaurent Deverlanges est à l’origine des premières productions de caviar d’Aquitaine dans les années 80. Installé à Neuvic-sur-l’Isle, en Périgord, il crée en 2013, la marque Caviar de Neuvic lancée lors d’une grande inauguration sur le Domaine de Neuvic. Il ouvre son premier comptoir éphémère à la Boutique Noire du Printemps Haussmann à Paris. Le monde du luxe et de l’excellence, des passions communes et les personnalités de Laurent Deverlanges et Valter Bovetti constituent l’alchimie d’une création unique : le caviar au chocolat.
Pour ces dernières fêtes de fin d’année, pour la première fois, Valter Bovetti a invité à goûter le nouveau-né de sa fabrique en posant sur la langue la face « caviar » : « Ce n’est pas un chocolat de fin mais de milieu de repas. Il va venir à la place du trou normand ou du trou périgourdin, accompagné d’un distillé type vodka, whisky japonais ou gin qui se marient très bien avec les produits iodés », décrit le créateur qui, par le passé, avait déjà exploré les accords avec la truffe, le cèpe et le foie gras pour des opérations ponctuelles. « Le chocolat au caviar va nous accompagner plus longtemps. »

Photographies Chocolaterie Bovettti

EN SAVOIR PLUS 
SUR LA CHOCOLATERIE BOVETTI  BOVETTI LOGO     VALTER BOVETTI FÊTE SES 20 ANS  FR3 PERIGORDSjpeg  LE CHOCOLAT AU CAVIAR SUD OUEST


 


Mots-clés : économie, chocolat Bovetti, Caviar

Le selfie du moment

Coiffer, c’est donner du bonheur


Olivier Dorat

Natif de Terrasson-Lavilledieu, Olivier Dorat vient d’ouvrir un salon de coiffure, Le Phoenix, sur le feutré quai du 14 juillet. Plus précisément à la Résidence Caroline. Cette ouverture est animée par l’amour porté à sa ville natale. En effet, après des études réussies et son BEP en poche, il a privilégié un premier salon et un institut de beauté à Objat, puis un second salon à Brive. C’est avec son compagnon, Frédéric Marty, qu’il anime et gère désormais ces trois adresses.
Olivier Dorat : «  A partir de la coiffure, je veux donner du bonheur et contribuer à rendre plus attractive ma ville. Le coiffeur est perçu souvent comme le sont les notaires ou les médecins : de la famille . Nous sommes des créateurs de volupté dans notre métier mais aussi de lien social dans les échanges à partir desquels nous pouvons répondre au plus prés des attentes de nos clients. C’est ainsi que j’ai voulu un décor neutre avec une luminosité adoucie afin que chacune et chacun se sente davantage en confiance, en sympathie. »

Mode d’emploi : Salon de Coiffure Phoenix - Quai 14 Juillet 24120 Terrasson-Lavilledieu
05 53 50 68 61 - Ouvert du mardi au vendredi : de 9h à 19h ; Samedi : de 9h à 17h.

Les selfies