cliquez pour lancer la vidéo

Troisième fleur

brasset fleuri

Bâtir à la Morélie

Notre ville commémore la fin de la Grande Guerre

couverture baionnetteExpositions, conférence, lâcher de 174 ballons par les jeunes terrassonnais et hommage aux monuments aux morts marqueront le centenaire de la fin de la Grande Guerre.

Dans le cadre des commémorations de l’armistice du 11 novembre 1918 qui marquent le centenaire de la fin de la Grande Guerre, la Ville de Terrasson-Lavilledieu honorera la mémoire de ses « poilus » et le retour à la paix à partir de quatre expositions, une conférence publique et un lâcher de ballons. Toutes les manifestations sont gratuites.

Quatre expositions à la Médiathèque Simone Veil

La Médiathèque Simone Veil accueille, à partir du 16 octobre, quatre expositions. Une exposition d’objets et de costumes anciens réalisée par l’association Passeurs de Mémoire ; une exposition sur les caricatures de presse durant la Grande Guerre ; une exposition sur les caricatures dessinées par « un poilu » et commentées par les élèves du Lycée Saint-Exupéry ; les travaux réalisés par des élèves du même lycée, dans le cadre d’Eustory France. Le réseau Eustory est un réseau informel d’associations de la société civile organisatrices de concours d’histoire pour élèves dans plus de 20 pays en Europe. Le réseau a été initié par la fondation allemande Körber-Stiftung en 2001.
Ce concours fait suite aux concours d’histoire organisés successivement en 2014/15 et 2015/16 autour des thématiques « l’Europe sur le champ de bataille. Que nous reste-t-il de la Première guerre mondiale ? » et « Verdun – lieu de mémoire européen ? », la Fédération des Maisons Franco-Allemandes et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale ont souhaité poursuivre ce travail pédagogique autour de l’histoire franco-allemande, entrepris en 2014 dans le contexte de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale.
enseigner grande guerre 97J 140 2 Sous la direction de Monsieur Durrens, professeur d’histoire, le groupe d’élèves terrassonnais s’est interrogé sur le thème du concours a porté sur la question du règlement de la guerre, « La Paix et la (Grande) Guerre, des tranchées au projet d’une Europe unie. Le lycée Saint-Exupéry s’est inscrit dans ce concours qui réunit 134 contributions et réunit 1 151 élèves.

Conférence : " baïonnette au crayon "

brousse 3563287Le vendredi 19 octobre, à 20 heures 30, la Médiathèque Simone Veil accueillera Vincent Brousse. Ce dernier donnera une conférence sur le dessin caricatural dans la presse de 14-18. Professeur agrégé à Limoges, Vincent Brousse a enseigné l'histoire au collège Louise-Michel de Saint-Junien. Avec l'historien Philippe Grandcoing il a publié huit volumes parus aux éditions De Borée dans la série des "Grandes affaires criminelles". Les co-auteurs reviennent sur des événements qui ont alimenté les journaux, débats politiques, rubriques faits-divers et chroniques judiciaires de différentes époques. 
La caricature est une arme de guerre.Tous les Etats belligérants ont eu recours à la propagande à destination surtout de l'arrière. Les caricatures ont été souvent utilisées afin de faire passer l'ennemi pour un animal. On peut véritablement parler de « Baïonnette au crayon » et cette conférence doit nous donner une vision originale de la façon dont les caricaturistes ont mené leur guerre.

Lâcher de Ballons

lacher ballons 01 GLe dimanche 11 novembre, à 11 heures, lors de l’hommage rendu aux Monuments aux morts, place de la Libération, il sera procédé à un lâcher de 174 ballons par 174 jeunes de la commune. 174 est le nombre de terrassonnais morts aux champs d’honneur et inscrit sur la stèle.
A l’initiative de l’association Passeurs de Mémoire, en partenariat avec la Ville de Terrasson-Lavilledieu, ce lâcher de ballons fait l’objet d’un « Appel à la population ». Arnaud Chargé, Président de l’association Passeurs de Mémoire invite celles et ceux qui voudraient participer à cet événement à le contacter par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou à contacter la Médiathèque Simone Veil 8, Avenue du Dr Dupart 24120 Terrasson-Lavilledieu - Tél : 05 53 50 82 06.
L’âge minimal requis est de 5 ans et sans limite pour les plus âgés. Une réunion préparatoire pour finaliser le projet est prévue le mardi 6 novembre, à 18 heures 30, à la Maison des Associations.
Pour Pierre Delmon, ces manifestations ont pour objet « d’associer la population reconnaissante de ce sacrifice suprême de nos jeunes face à la barbarie. »


Mots-clés : Culture

Paroles d'ici et maintenant

Je suis né à Terrasson, je suis un Niclard...

Claude Dalmay,
Retraité

DALMAY

Lire la suite

Vidéo à ne pas manquer

Le selfie du moment

L'Oeil de Palo sous les projecteurs


photo prestation 2SXV7Y7O0 300x 1Pour la 4ème année consécutive, la Chambre de métiers et de l’artisanat en Dordogne organisait, conjointement avec le Crédit Agricole Charente Périgord et le service aux Droits des femmes et à l’égalité de la préfecture de Dordogne, le prix Elles M l’artisanat. Parmi les lauréates 2019, Gaëlle Ciliberti, photographe, plus connue à Terrasson sous le nom de son studio « l’œil de Palo » qu’elle a ouvert, sur l‘espace Charles de Gaulle, avec son compagnon Benjamin. La photographe a reçu son trophée dans la catégorie Cheffes d’entreprises artisanales créées de moins de 3 ans.

Ce concours émane d’une réelle volonté de valoriser la place des femmes dans l’artisanat encore trop peu reconnue, puisqu’elles représentent seulement 22.3% (2 723 dirigeantes) des 12 208 chefs d’entreprise artisanale de la Dordogne. Elles sont majoritairement présentes sur les secteurs de soin à la personne (41%) et service (21%) puis de fabrication (17%), d’alimentation (16%) et enfin du bâtiment (5%). Qu’elles soient chefs d’entreprise, conjointes, associées, apprenties... leur travail et leur implication sont rarement récompensés ou mis en avant. C’est avec cet objectif que ce concours a vu le jour.
Gaëlle a la passion du 8ème art, après des études en commerce international, c’est la photographie, en autodidacte, qu’elle a choisie pour profession,  avec beaucoup de travail et une longue expérience. Elle réalise des shooting photos, des reportages de mariages, de défilé de mode, des portraits d’enfants, des photos d’identité...Elle a le coup d'oeil, sait faire passer une émotion, une lumière, capturer un instant magique, un regard... De mai à fin août, elle occupe également l’échoppe L’eau de Vie, rue de la halle, en proposant des photos rétro en habits d’époque.
Les lauréates se sont vues remettre une création originale d’un autre Terrassonnais talentueux, Thibault Lafleuriel, souffleur de verre, qui occupe l’échoppe la Verrerie de Terrasson. Un trophée inspiré du plancton, pour une alliance de la transparence du verre et de la brillance de l’argent.


 

Les selfies